Qu’est-ce que l’ombre ? Et pourquoi est-il important de la réintégrer ?

L’ombre est la partie de notre psyché qui est cachée, et inconsciente. L’ombre contient l’ensemble des qualités que nous avions très jeune, et qui n’ont pas été acceptées par nos parents, nos enseignants, et la société de façon plus générale.
Chaque fois que nous faisions preuve d’une qualité « inacceptable », la partie de notre « être » faisant preuve de cette qualité s’est vue être interdite, et nous l’avons mise à l’écart, dans l’ombre.
Avec cette mise à l’écart, nous ne nous sommes pas seulement séparés des aspects négatifs de cette qualité « inacceptable », mais nous nous sommes également coupés de ses aspects positifs.
En faisant cela, nous avons perdu l’accès à une partie de nous-mêmes, de notre force de vie, et de notre énergie créatrice.

Comment faire pour réintégrer ces parties de nous-mêmes que nous avons mises à l’écart, et ainsi récupérer davantage de créativité, davantage de force de vie, davantage de nous-mêmes ?

C’est l’objet de cet article.

Nous allons voir comment utiliser le processus 3-2-1 (créé par Ken Wilber et ses associés de l’Institut Intégral) pour réintégrer une partie de notre ombre.

NB : Le travail sur l’ombre est l’une des 4 piliers d’une pratique de vie intégrale (les trois autres sont : le travail sur le corps, le travail sur le mental, et le travail sur l’Esprit).

Le processus 3-2-1 de gestion de l’ombre

Le processus 3-2-1 qui permet de réintégrer une partie de notre ombre se décompose en plusieurs parties :

  • choisir sur quoi on veut travailler
  • faire face à cette ombre (description à la 3ème personne de l’ombre)
  • parler à cette ombre (dialogue à la 2ème personne avec l’ombre)
  • devenir/être cette ombre (se mettre à la place de l’ombre = 1ère personne)

Souvent on résume ce processus par : « Lui faire face » (Face it), « Lui parler » (Talk to it), et « Devenir/Etre Elle » (Be it).

1. Choisir sur quoi on veut travailler

Choisissez une personne « difficile », soit une personne qui vous attire, voire qui vous obsède, soit une personne qui vous dégoûte ou qui vous irrite, ou soit une personne qui vous dérange ou qui vous agace, voire vous énerve.
Ça peut être par exemple : un amant, un patron, ou un parent. Il s’agit de prendre une personne avec qui vous avez une « charge émotionnelle ».

Cela peut également être une entité dans un rêve (pour laquelle vous avez une émotion forte), ou une sensation corporelle forte.

Sachez aussi qu’il n’y a pas que des ombres négatives. Il existe également des ombres positives, qu’on appelle aussi ombres dorées.

2. Lui faire-face

Maintenant imaginez cette personne, et décrivez les caractéristiques qui vous irrite ou qui vous attire chez cette personne.

Parlez de cette personne à haute voix, ou en la décrivant dans votre journal. Parlez de cette personne à la 3ème personne en utilisant des pronoms tels que : « il », « elle », « cela », « ils », « elles ». N’essayez pas d’avoir un discours correct ou nécessairement poli. Allez vraiment creuser ce qui est présent, et n’ayez pas peur d’utiliser un vocabulaire parfois très explicite. Cette personne n’est pas là pour vous écouter, ou pour vous lire. Lâchez-vous !

3. Lui parler

Ensuite, commencez un dialogue imaginaire avec cette personne. Parlez à la 2ème personne (avec des pronoms tels que « tu » ou « vous »). Parlez comme si cette personne était présente dans la même pièce que vous. Dites-lui ce qui vous dérange chez elle. Posez-lui des questions telles que : « Pourquoi est-ce que tu me fais ça à moi ? » ; « Qu’est-ce que tu veux de moi ? » ; « Qu’essaies-tu de me montrer ? » ; « Qu’as-tu à m’enseigner ? ». Imaginez ce que cette personne pourrait réellement répondre à ces questions.

Souvent, cela m’aide de me demander : « Pourquoi cette personne fait-elle quelque chose comme ça ? Qu’est-ce qu’elle y gagne ? ». Et j’essaie de trouver la qualité positive sous-jacente à son comportement négatif.

4. Devenir/Etre elle

Enfin, mettez-vous à la place de cette personne. Soyez elle. Prenez les qualités de cette personne (ou situation, ou sensation corporelle) et mettez-les à la 1ère personne (« je »). Voyez le monde à travers les yeux de cette personne.

Finissez en disant « Je suis … » (en continuant par les qualités décrites précédemment ». Et vivez ce que cela vous fait. Ressentez vraiment ce que cela vous fait d’avoir une partie de vous-même qui soit comme cette personne. Essayez vraiment de vous connecter à cette partie de vous-même qui est comme cette personne sur qui vous travaillez. Au début, ça sera un peu étrange, et c’est tout à fait normal, puisque c’est une partie que vous aviez mis à l’écart de votre psyché. Continuez.

Demandez-vous : « Est-ce possible qu’une partie de moi soit comme cette personne ? »

Vous saurez si le processus a fonctionné parce que vous vous sentirez mieux et plus léger, voire un peu étourdi/frivole.

Exemple

  • Lui faire face :

Georges juge son collègue Christophe comme quelqu’un de pas ambitieux, et de pas vraiment courageux. Pour lui, Christophe se contente d’un job moyen qui ne le rend pas vraiment heureux, et Georges ne peut s’empêcher d’avoir l’impression que Christophe rate un peu sa vie.

  • Lui parler :

– Georges : Pourquoi est-ce que tu restes dans ce job-là Christophe ?
– Christophe : C’est un job bien payé, qui est tranquille, et que j’aime bien.
– Georges : Pourquoi est-ce que tu ne crées pas ta propre entreprise ?
– Christophe : Je préfère ce que j’ai actuellement. C’est moins risqué, et ça demande moins de boulot.

  • Devenir/Etre elle :

Georges « devient » Christophe. Georges dit : « Je veux de la sécurité, et une vie prévisible et paisible ».

Besoin d’aide

Normalement, le processus 3-2-1 est un processus qui a été créé pour pouvoir être utilisé seul, mais si cela reste obscur pour vous, n’hésitez pas à me contacter pour un accompagnement individuel.

Quelques références (et sources de l’article)

Quelques références sur le processus 3-2-1 (en anglais) :

Auteur : Kévin Solinski – Date : 25 Janvier 2016

Comment réintégrer une partie de son ombre avec le processus 3-2-1 de gestion de l’ombre ?

Vous pourrez aussi aimer